Les transports intelligents s’inventent en Aquitaine


Origine : Site internet de la région Aquitaine

aquitaine_articleL’OSVA est le premier véhicule électrique libre, modulaire et connecté. Porté par le cluster Aquinetic et soutenu par la Région Aquitaine, ce projet révolutionnaire préfigure l’automobile de demain.

Il ressemble encore à un 4×4 lunaire, mais l’OSVA préfigure l’avenir de l’automobile. L’OSVA est le premier véhicule électrique « libre », entièrement personnalisable et connecté. « Libre » parce que les plans sont disponibles sur Internet dans un cadre juridique ouvert qui permet à chacun de construire son propre véhicule en kit.
Pour l’instant, l’OSVA est composé d’un châssis, de quatre roues, d’un moteur électrique, de batteries, d’un volant et de sièges. Il faut encore le doter d’une carrosserie, d’un tableau de bord et de tous les équipements de sécurité nécessaires pour qu’il soit homologué sur la route. À terme, il pourra s’adapter à de multiples usages tels que les déplacements urbains, les visites touristiques, la logistique du dernier kilomètre ou les travaux agricoles de précision pilotés à distance par GPS.

Des partenaires locaux multiples

« À l’origine, l’OSV (Open Source Vehicle) a été lancé par une start-up italienne que nous avons rencontrée à l’exposition Futur en Seine à Paris en juin 2014 », explique Jean-Christophe Elineau, directeur d’Aquinetic, le cluster régional des technologies libres qui porte le projet. « Nous avons décidé de développer en Aquitaine un prototype amélioré afin de le présenter à l’ITS World Congress », le salon mondial des transports intelligents qui aura lieu à Bordeaux du 5 au 9 octobre 2015.
Depuis février dernier, l’association Aquinetic a donc rassemblé progressivement autour de l’OSVA des partenaires locaux aux compétences complémentaires, notammentGazelle Tech pour la carrosserie en matériau composite ; VLM pour le prototypage ; l’ESDL (École supérieure de design des Landes),  l’IUT des Pays de l’Adour pour les smarts grids et la gestion de l’énergie, Aïga Design et TED pour le design de la voiture ; Previmétéo et Dev1.0  pour les capteurs et le tableau de bord, Welo pour la gestion de flottes de véhicules, Esens pour la communication et Babylon Ware pour les modèles économiques sur le matériel libre. « C’est un véritable défi : comment créer un prototype de voiture en quelques mois sur un mode collaboratif, quand les constructeurs automobiles y passent plusieurs années ? », reprend Jean-Christophe Elineau.

Dispositif Aquitaine Proto

La Région Aquitaine a subventionné le projet à hauteur de 65 000 € dans le cadre du dispositif Aquitaine Proto, afin de développer le prototype et d’étudier le plan d’affaires. L’objectif est de valoriser les technologies aquitaines et de relocaliser de l’emploi industriel sur un marché d’avenir.
Car, demain, on ne possédera plus son automobile personnelle, on partagera des véhicules collectifs qui se conduiront tout seuls. Exactement le concept de l’Open Source Véhicule Aquitaine !

Nota : article réalisé alors que le projet (qui s’appelle aujourd’hui Ampool Aquitaine) avait encore comme appellation : Open Source Vehicle Aquitaine (OSVA)